Radio SLC #4

Le thème de cette quatrième Radio SLC, c’est jsute des meufs qui gueulent. Et c’est cool.
Lire la suite de « Radio SLC #4 »

Publicités

France de Griessen à LA, les photos

Jour1

Bien arrivée à Los Angeles, je prépare sur la terrasse les sessions d’enregistrement de demain. Hâte de continuer mon travail avec Jamie Candiloro, commencé en septembre dernier !

Jour2  Jour2

Un verre avec mon amie Gretchen Ryan pour terminer cette journée de préparation. Une personne rare, aussi belle à l’extérieur qu’a l’intérieur, qui peint des tableaux d’une grâce infinie dont la richesse émotionnelle me fait penser à mon écrivain préférée Joyce Carol Oates. Des petites miss extatiques ou énigmatiques, des figures hollywoodiennes sensuelles et mélancoliques , des boxeurs en pleine action, des animaux à la tendresse parfaite, des fleurs et des strass pour la beauté du geste…composent un univers à la fois complexe et accessible.
Une très grande artiste, qui est aussi activiste en faveur des droits des animaux.

Jour3

Avec Jamie en studio. On travaille sans compter les heures, et on rigole bien aussi ! Il n’y a pas beaucoup de lumière dans le studio, car les prises demandent une certaine atmosphère, alors c’est une photo un peu floue et avec beaucoup de grain.

Jour4 Jour4bis

En train d’enregistrer les guitares, avec ma fidèle Fender Malibu. Toutes les chansons de mon album ont été composées avec elle. Je l’ai achetée à New-York lorsque j’enregistrais mon précédent album « Saint Sebastien ». Elle à été fabriquée dans les années 60-début 70. Elle a une âme, et je l’ai tout de suite aimée, et vice-versa.

Jour5

Jamie Candiloro est non seulement un fantastique  producteur, c’est aussi un excellent batteur et percutionniste.

Jour6

Avec François, qui enregistrait en même temps que moi à Los Angeles mais dans un autre studio et avec Val Garay le prochain album de The Dukes !

Jour7

Avec mon amie Fabienne Shine, qui vit ici à Los Angeles. Chanteuse de Shakin’Street, groupe de rock français entre hard rock et punk crée à la fin des années 70 et qui tourna aux USA avec Black Sabbath, Cheap Trick, AC/DC, Motorhead ou encore Heart, elle travaille en ce moment sur un sublime album solo, que j’ai eu le privilège d’entendre. Elle a une voix magnifique, qui me fait parfois penser à Marianne Faithfull ou à Courtney Love, et un type de sensualité et d’énergie animale qui n’était vraiment pas courante parmi les chanteuses des 70’s/80’s en France. Elle fût aussi la muse de beaucoup d’artistes, ce qui est raconté dans le livre de Jean-Eric Perrin « Sexe, drogues & Rock’n’Roll ».

Jour8

Avec la photographe Emmanuelle Choussy devant les ailes peintes de Colette Miller. Emmanuelle est française, et vit et travaille à Los Angeles. Elle a réalisé de très belles photos de moi à Downtown LA, ainsi que des images video en ville et en studio pendant mon travail avec Jamie Candiloro. Ses images sont à la fois très soignées et toujours élégantes, avec de l’attention portée à chaque détail, textures, mouvements, lumière et expressions, mais aussi emplies d’émotion et de force. C’est ce qui est très particulier dans son travail : la manière dont elle capture et met en avant la force intérieure et la sensualité de ses sujets, que ce soit pour de la mode ou dans ses portraits d’artistes et personnalités.

Jour9

Enregistrement d’une partie de guitare en Nashville tuning.
En regardant la photo, je m’aperçois qu’il y a une belle correspondance graphique entre l’espace qui se trouve entre mes deux rubans tatoués et la guitare ! Un triangle arrondi, comme une petite plume…

Jour10

Fabienne Shine, dont je vous ai parlé précédemment, m’a prise en photo dans ce jardin luxuriant et paradisiaque qui appartient à un couple d’amis à elle.
Un décor exotique rock, enchanteur, opulent et intemporel.
« A garden must combine the poetic and the mysterious with a feeling of serenity and joy. »
« On doit trouver dans un jardin à la fois poésie, mystère, et une sensation de sérénité et de joie »     Luis Barragán, architecte mexicain

Jour11

Mes chansons dans leur classeur posé sur le canapé, sur lequel est appuyée ma Fender Malibu, avec sa sangle Couch ( ce sont des sangles confectionnées avec des matières de récupération, comme du vinyl de bagages ou du vinyl de sièges de voiture des années 60 ou 70)  . Et sur le côté, une partie des guitares du studio. Ce qui m’attends chaque matin de l’enregistrement, prêts pour la journée.

Jour12

Une promenade pendant un jour off, pour recharger les batteries entre les prises. Une photo prise dans le quartier ou je réside pendant mon séjour, les collines d’Hollywood, l’un des rares endroits de Los Angeles ou on peut se promener à pied.

Ici c’est sur North Beachwood Drive, et derrière moi, on peut voir le Hollywood Sign. C’est un jour de grand soleil et ciel bleu, comme on imagine toujours la Californie rêvée. Juste avant d’arriver à cet endroit, je suis passée devant une immense et magnifique demeure toute blanche, un étonnant château avec des gardénias parfumés, des rosiers couleur champagne, des orangers et citronniers…Elle m’a fait penser aux contes de mon enfance. Sauf que là, c’est bien réel !
La photo a été prise par Fabienne Shine.

Jour14

Des pétales de fleurs mauves sur un trottoir d’Hollywood.
Certaines de mes chansons viennent  de visions, d’images qui m’apparaissent et que je retranscrit en musique.
J’observe intensément et constamment le monde dans tous les détails poétiques qu’il m’offre.

Jour15

Cette photo a été prise par mon ami artiste et tatoueur Christopher Conn Askew , chez lui. Cette plaque, en parfait accord avec mon « King Captain » tatoué sur le poignet résume on ne peut mieux mon enregistrement et mon prochain album. Rendez-vous en 2017 pour vous le faire découvrir en intégralité. Et d’ici là, allez donc faire un tour sur le site de Christopher, digne héritier de Gustave Moreau et esprit libre !